Bien se protéger avant de peindre sa toiture

Mai 12, 2022 Toiture

Nombre de particuliers choisissent de peindre eux-mêmes leur toiture. Et c’est tout à fait faisable, mais il est juste indispensable de bien se protéger. Ici, les protections peuvent être différentes en fonction du type de toit dont vous disposez. Quoi qu’il en soit, il est impératif de recourir à un équipement fiable pour optimiser le niveau de sécurité au moment de réaliser la mission.

Peindre sa toiture, les protections requises

Parce qu’il s’agit ici de travailler en hauteur, peindre une toiture requiert l’utilisation d’une protection optimisée. Il est donc impératif d’avoir un équipement de protection réglementé avant de pouvoir réaliser cette opération. Vous devez être conscient que les risques de chute sont assez élevés. En l’occurrence, il convient d’avoir un équipement de protection individuel (EPI) qui respecte les normes.

Dans un premier temps, vous devez porter des protections pour le corps parce que la peinture reste nocive pour la peau et les voies respiratoires, quelle que soit la surface d’application. Il est donc obligatoire de porter des gants, des lunettes de protection, une combinaison pour couvrir les vêtements, etc.

Les outils de protection indispensables peuvent fluctuer en fonction de la complexité des travaux. Et cela se distingue d’un type de toiture à un autre. Par exemple, il peut être plus dangereux de travailler sur une toiture en pente que sur celle qui est plate. Aussi, le matériau de couverture peut accentuer encore plus ces complications. Cela s’explique par le fait que certains matériaux sont plus glissants par rapport aux autres.

Les équipements indispensables

Pour grimper sur le toit, vous avez déjà besoin d’une échelle adaptée à sa hauteur. Dans certains cas, un simple escabeau peut suffire pour atteindre les rebords de la toiture. Par la suite, les parties difficiles à atteindre peuvent faire l’objet d’un équipement de projection pour l’application de la peinture. Force est de noter que cette technique n’est pas toujours pratique parce qu’elle ne permet pas de peindre correctement les zones isolées du toit.

Dans d’autres situations, il est nécessaire de faire usage d’une échelle sécurisée ou même équipée d’une rambarde pour accentuer le niveau de sécurité. En plus de cet équipement, il est également indispensable de porter un harnais pour assurer la sécurité en cas de chute. Il est donc impératif pour le particulier de maitriser l’utilisation de tous ces matériels avant de procéder à la peinture de la toiture.

Les normes de sécurité à considérer

Les travaux en hauteur sont encadrés par l’article L 4121-1 du Code du travail. Il détermine tous les moyens requis pour travailler dans le confort, même avec la hauteur. En complément, il y a aussi l’article R 233-13 qui définit le recours aux équipements techniques.

Ces règles s’appliquent surtout aux professionnels, mais les particuliers qui réalisent des travaux en hauteur doivent également l’appliquer. Et les compagnies d’assurance sont strictes par rapport à leur respect afin d’éviter les chutes et toute forme d’accident.

Toutefois, il convient de souligner qu’il n’est pas toujours évident pour les amateurs de mettre en pratique ces règles et normes en vigueur. Voilà pourquoi il est plus bénéfique de confier l’affaire à un professionnel. Qui plus est, même le fait de choisir le type de peinture adapté à chaque toiture peut présenter des complications. Il y a donc assez de risques par rapport à la prise en charge des travaux de peinture toiture par un particulier.

Pour ceux qui ne sont pas en mesure de respecter ces règlements, il est préférable d’engager une entreprise spécialisée dans la peinture de la toiture ou un prestataire indépendant fiable. De cette manière, les risques relatifs à la chute et autres types d’accidents en hauteur seront épargnés. Le budget nécessaire pour faire appel à un professionnel est assez réduit par rapport à ces prises de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.